René avait déjà eu la chance de participer à un rassemblement de jeunes, celui des servants d’autel du Val-d’Oise, il y a près d’un an. Mais rien à voir avec le FRAT de Jambvillle, auquel il a participé il y a une quinzaine de jours avec quatre autres jeunes de notre paroisse. Manifestation qui réunissait 12000 adolescents des paroisses catholiques de l’Ile-de-France. « Ce rassemblement était énormément animé, avec énormément de chants, avec plus de joie de vivre », dit René. Il confie avoir vécu à Jambville des moments inoubliables, dans une ambiance joyeuse, festive, chamarrée d’écharpes, de casquettes et de bobs de toutes couleurs. Chapeau vert fluo et orange pour son groupe, le village « Pontoise-ville » qui rassemblait 1200 jeunes répartis en de très nombreux sous-groupes.

Celui de René regroupait 18 jeunes des paroisses de Soisy, Menucourt et Plessis-Bouchard et 6 animateurs. Il a surtout été marqué par l’ambiance de ce village « Pontoise-ville », où il a eu l’occasion de se lier d’amitié avec des jeunes de Soisy dont il avoue avoir eu du mal à se séparer. « Ce Frat m’a apporté beaucoup de joie », dit-il. Moments inoubliables, pour lui, les carrefours où l’on discutait de textes d’Evangile, les manifestations qui avaient lieu sous le chapiteau où 12000 jeunes chantaient d’un même coeur de « très beaux chants ». Des jeunes à qui les moments d’adoration proposés ne pesaient pas. « Ça n’était pas ennuyeux », dit René. Il ajoute : « Voir 12000 jeunes se tenir tranquilles, aimer, adorer et voir que personne ne fait n’importe quoi pendant ce temps, ça fait chaud au coeur ».

Jacqueline HUBER