À trois semaines de leur FRAT qui les réunira, à la Pentecôte (4 juin), avec de nombreux autres jeunes du diocèse du Val-d’Oise, quatre ados de chez nous (trois garçons et une fille) s’activent à réaliser la toile de 2m x 2 m qui leur a été demandée et qui, sur place, les identifiera. Trop peu nombreux pour créer un groupe, ils ont choisi de s’associer à celui de Soisy. « Ça nous permettra de faire connaissance et ce sera plus sympa », nous dit Mélissa, future frateuse. Le thème de ce FRAT 2017 s’inspire d’un texte d’Ezéchiel (prophète du VIème siècle) : « Souffle sur eux et qu’ils vivent ! » (Ez. 37,9). Un ordre intimé par Dieu au prophète qu’il venait de transporter, en esprit, dans une vallée pleine d’ossements, à qui il allait rendre la vie.

FRAT_2017.jpg

Pas de meilleur thème pour inviter les jeunes à se bouger, à sortir de leur canapé, comme les y invitait le Pape François, lors des JMJ de Cracovie : bouger dans leur vie de foi et bouger dans leur vie de quartier, de lycée, leurs clubs sportifs, culturels ou de loisirs afin d’apporter leur petite pierre à la construction d’un monde plus fraternel et moins allergique à l’Eglise et à Dieu.
Portons-les dans notre prière et aidons-les financièrement. À entendre Mélissa, la recette de leur vente de gâteaux ne couvre pas le coût de leur séjour (160 euros par personne). Malgré la participation de leurs familles, il reste encore quelques centaines d’euros à trouver qu’ils n’entendent pas faire encore peser sur elles. Qu’on se le dise ! Et en retour, nous aurons droit à leur compte rendu en vidéo !
J.H.