Qu’il est bon pour des enfants d’honorer leur mère et de le faire publiquement ! Nous honorons la mère de Jésus, le Fils unique de Dieu qui s’est fait homme. C’est Jésus, qui du haut de la croix, l’a donnée pour mère à ses disciples à travers le disciple St Jean : « Femme voici ton fils … » Dieu a créé l’humanité « homme et femme » ; Il l’a créée « à son image et ressemblance ». L’oeuvre de la création a été confiée à l’humanité « homme et femme » afin qu’elle soit féconde et atteigne sa pleine maturité.
QUAND IL VEUT SAUVER L’HUMANITÉ, LUI SEUL, EN TANT QUE DIEU PEUT RÉALISER CETTE OEUVRE. Mais il ne veut pas la réaliser sans la participation de l’homme. C’est pourquoi son Fils unique s’est incarné, il a partagé notre condition humaine, excepté le péché. Là encore il n’a pas voulu sauver l’Humanité sans « qu’un homme et une femme » participent à cette oeuvre. Il s’est associé à la Vierge Marie de la conception à la croix ; de l’Ascension et la Pentecôte jusqu’à sa glorification.

Oui, la Vierge Marie, simple créature, est associée par pure grâce à l’oeuvre de la rédemption, du rachat de l’Humanité, de sa délivrance du Mal et du Péché. En elle se réalise le mystère de l’Église que nous formons ; une Église associée à l’oeuvre du salut et qui offre le Christ au monde !
Aujourd’hui, en renouvelant notre attachement à la Vierge Marie à travers son Coeur immaculé (toute sa personne), NOUS RECONNAISSONS QUE le Christ – seul Sauveur du genre humain – a voulu s’associer « une femme » pour accomplir l’oeuvre de notre réconciliation avec Dieu et de notre adoption. Dieu accomplit UNE NOUVELLE CRÉATION avec son Fils comme « nouvel Adam » et Marie comme « nouvelle Ève ».

RENOUVELER LA CONSÉCRATION DE LA PAROISSE (tous les habitants du Plessis-Bouchard et de Franconville gare) AU COEUR IMMACULÉ DE MARIE, C’EST reconnaître la place que Dieu lui a donnée dans l’oeuvre de la rédemption, au côté du Christ Seigneur. Voilà pourquoi elle nous aide à accueillir la paix qui vient du Christ ressuscité d’entre les morts. Voilà pourquoi elle nous invite à la conversion du Coeur. Voilà pourquoi elle peut dire à Fatima : « À LA FIN MON COEUR IMMACULÉ TRIOMPHERA ».

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville-gare