Depuis le 18 janvier, les débats des États généraux de la bioéthique ont commencé. Leur objectif est simple : permettre à tout citoyen de s’éclairer sur les avancées scientifiques et techniques concernant la bioéthique, se forger un avis et l’exprimer... Si l’objectif est simple, les enjeux sont complexes et graves… Débattre et comprendre

Nous invitons les catholiques, ainsi que tous les hommes et femmes de bonne volonté, à une prise de conscience des enjeux que ces nouvelles techniques soulèvent.
C’EST LE RESPECT DE L’ÊTRE HUMAIN DANS SA DIGNITÉ ET SA VULNÉRABILITÉ QUI EST EN JEU ; C’EST AUSSI NOTRE SOCIÉTÉ QUI EST CONCERNÉE DANS SON RESPECT DE LA VOCATION SÉCULAIRE DE LA MÉDECINE. L
’homme se sait tout autant habité par la transcendance que par le désir de savoir ; il est foncièrement animé par le besoin de prendre soin des autres. Et nul doute que la figure du « bon samaritain » est universelle et demeure un guide pour la mise au point et l’usage des techniques biomédicales et des techno sciences aujourd’hui et demain.

Comprendre et s’exprimer
Au nom de l’amour désintéressé de l’Église pour tout être humain, les évêques proposent aux catholiques, ainsi qu’à tous les hommes et femmes de bonne volonté, d’apporter leur contribution par leurs réflexions et leurs témoignages. Les Espaces de réflexion éthique régionaux sont organisés dans ce but dans toute la France. Nous les invitons à s’y inscrire... L’Église catholique saura prendre la parole en contribuant à la sérénité et à l’enrichissement du dialogue, heureusement voulu par le Gouvernement.

COMMENT SE TAIRE ALORS QUE LA LOI DESSINERA EN PARTIE LA SOCIETE DE DEMAIN ? … Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France Le 7/02/2018
Voir les fiches pratiques sur le portail de l’Église Catholique en France. Ce sont des outils pour les familles et les Aumôneries …

Guillaume Villatte,  prêtre Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare