Ce samedi, à 16h00, l’église Saint-François se transforme en scène de théâtre pour accueillir, en deuxième année, une représentation d’un Noël à l’africaine.
Ce spectacle met en scène plus de 30 artistes qui chantent, jouent et déclament. Que des femmes ! C'est la particularité du « groupe de la Bible », né à l'instigation de Akofala, veuve d'un ex-président togolais et matriarche vénérée de la famille Grunitzky. Depuis sa mort, la tradition perdure et chaque année au Togo, le spectacle de « La naissance de Jésus » est un temps fort attendu par les chrétiens. Cette année, le spectacle a été présenté à Paris le weekend dernier, et maintenant c’est au Plessis-Bouchard, paroisse chère à Akofala, de recevoir la troupe féminine de Bibliahabobo.
creche_togolaise.jpg
« La naissance de Jésus » est inspirée de l'Evangile selon saint Luc, mais de l'annonciation à la fuite en Egypte, elle devient une surprise en couleurs, en gospel, en langue éwé et en français. Les artistes amateurs venus de toute l'Ilede- France s'en donnent à coeur joie. Leur enthousiasme est communicatif, d'autant plus que même pour des français de souche, tout est compréhensible, avec parfois une touche de burlesque. Et c'est un plaisir dépaysant de revisiter le recensement des juifs de Palestine et l'adoration des mages à l'aune de la tradition africaine, avec ses palabres et ses sorciers.
Michel Rocher