La communauté catholique du Plessis-Bouchard est heureuse de vous accueillir sur son site.

Vous y trouverez des renseignements sur la vie paroissiale, les messes et prières, les sacrements, les mouvements…

Mais ce site se veut surtout un espace de dialogue. N’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

QUELQUES REGARDS SUR L'ANNEE ECOULEE

En quelques mots, bien trop rapidement, mais peut-être afin que chacun de vous puisse compléter, il est important de relire ce que le Seigneur nous a fait vivre tout au long de l’année pastorale ; rendons grâce et soyons vigilants !

messe_des_familles_25_03_17_enfants_aveugles.JPG

Après l’appréhension du premier trimestre et quelques points de blocage qui se sont estompés, il m’apparaît que nous avons vécu des moments fondateurs lors de différentes célébrations, et cela tout au long de l’année. Le point d’orgue fut la semaine sainte et le temps pascal. Nous en gardons de la joie et un certain étonnement. Le groupe des enfants de choeur fait la joie de tous. Ce n’est pas pleinement visible, mais plusieurs personnes nous ont rejoints pour étoffer des équipes et parfois en créer une nouvelle. Parmi elles, des jeunes professionnels et des étudiants. Au niveau de la gestion du temporel six à huit personnes se sont réparties les tâches et le relais s’est transmis avec simplicité et bonnement.
La Communauté a été heureuse d’accueillir une douzaine de couples pour la préparation au mariage. De leur côté se sont épanouis une confiance en l’Église et un désir de progression dans la foi. Le catéchuménat accueille de nouvelles demandes et garde au coeur la célébration du Baptême et de la Confirmation d’Élodie. Les équipes d’Accueil, de Préparation au baptême et d’Accompagnement des familles en deuil, et celle sur la communication portent de beaux fruits…
Les rencontres avec le Conseil Pastoral, avec les responsables des Mouvements et Services ont été fructueuses et ont permis des ajustements, le discernement de perspectives pour la prochaine année pastorale. Deux nouvelles personnes devraient rejoindre l’Equipe d’Animation Pastorale.
Les liens avec la municipalité sont cordiaux et confiants. Le jubilé des 50 ans de l’église St-François de Sales se met en place et notre évêque devrait venir pour la messe du dimanche 3 décembre.

Parmi les points d’attention, je retiens le besoin de rejoindre davantage les familles, d’aider au renouvellement des équipes (Kermesse …) et veiller à ce que la messe dominicale ne soit pas trop longue.

Guillaume Villatte,  prêtre

A LA FETE DU SAINT SACREMENT LE 18 JUIN

messse_Saint_Sacrement_pain_beni.JPG

messe_Saint_Sacrement.JPG

SOLEIL DE KERMESSE

kermesse_ambiance_repas.JPG
kermesse_2017_pere_Guillaume_et_stands.JPG
La kermesse du 11 juin laissera un joli souvenir. Une vraie fête de famille ensoleillée. Grâce au soleil, grâce aux nombreux bénévoles, grâce aux délices du stand vietnamien et au stand des pâtisseries, grâce au traditionnel barbecue de poulets et merguez, sans oublier le couscous des familles, l'édition 2017 a été savoureuse. Mais elle a été aussi ludique pour le grand plaisir des enfants. Selon les stands, ils pouvaient tirer des fléchettes, bousculer des panneaux, lancer des palets ou encercler des oies. Sur le podium, les plus petits se sont défiés dans des jeux de dextérité et de ski sur gazon, pour quelques points cadeaux. Vers 15h00, certains sont partis à la chasse au trésor : ils devaient ramener une dizaine d'objets et répondre à des questions sur les arbres et sur la commune. A 18h00, le tirage de la tombola a fait des heureux, et ils étaient tous sur place car les numéros des absents ont été rejoués. Et en attendant le résultat du premier tour des législatives, beaucoup ont partagé le repas du soir sur place. C'est la preuve que depuis 11h30 et jusqu'à 20h00, il y avait une belle ambiance derrière l'église !
Michel Rocher
kermesse_2017_tombola.JPG

NOTRE DAME DE FATIMA FETEE AVEC NOS FRERES PORTUGAIS

Paroissiens de Saint-François de Sales, nous avons vécu dimanche dernier, 21 mai, un beau moment de prière et de fraternité avec nos amis portugais pour fêter ensemble Marie, à l’occasion du centenaire de ses apparitions à la Cova da Iria, près de Fatima

messe_Fatima_21_05_17_procession.JPG
Avec la communauté portugaise de la paroisse, nos amis Dolorès et Jean Freitas ont réussi à nous concocter et faire vivre une messe des plus festives pour célébrer Notre-Dame de Fatima. Une célébration solennellement introduite par la procession de la statue d’une vierge couronnée, de petite taille, mais d’une grande finesse, émergeant d’un volumineux coussin de roses blanches, montée sur un « andore » (sorte de char ou châssis), portée par quatre jeunes femmes. Elle était précédée de trois petits enfants, fichus sur la tête, avançant côte-à-côte vers l’autel, à l’image de Jacinta, Francesco et Lucie, les petits visionnaires de Fatima (trois petits bergers alors respectivement âgés de 7, 8 et 10 ans). Moment émouvant mais rendu joyeux par un lancé de longs et fins rubans, de couleur bleue, blanche ou rose, sur toute l’assistance, en l’invitant à s’en partager des morceaux. Le tout sous les accents joyeux d’un cantique portugais, dirigé par les amis Cédric Faury et Jean Freitas, rehaussés par la musique de notre fidèle et jeune orchestre.

messe_Fatima_21_05_17_choeur.JPG
Belle ambiance d’introduction à la messe qu’allait célébrer le Père Guillaume. Et qui l’a commencée par un « Merci à Dieu qui ne cesse de s’adresser à tout son peuple, directement ou par l’intermédiaire de la Vierge Marie ». Et un merci aux membres de notre communauté chrétienne qui sont d’origine portugaise et nous ont transmis le message que Marie a apporté à Fatima.
Un message qui concerne toute l’Eglise, a-t-il dit, rappelant les prédictions de la Vierge concernant la fin de la première guerre mondiale, l’annonce d’une deuxième guerre bien plus forte si les hommes ne se convertissaient pas, la conversion de la Russie et sa demande que le monde soit consacré à son Coeur immaculé. Ce que quatre Papes ont fait, dont notre Pape François, et ce, dès le début de son pontificat. Des papes qui, les uns après les autres, « se sont situés par rapport à cette Parole que Marie a transmise de la part de Dieu, a ajouté le Père Guillaume, car elle ne parle pas de la part d’elle-même, elle parle comme une mère qui nous transmet le message de notre Père des cieux ».
Et d’inciter l’assemblée à renouveler son attachement à la Vierge Marie pour qu’elle continue à pouvoir agir en chacun et à travers chacun. « Ça veut dire : n’oubliez pas Dieu dans votre vie de tous les jours, dans vos choix ». Puis rappelant qu’à Fatima, notre Dame recommandait aux trois petits voyants de prier pour la conversion des pécheurs, il s’interrogeait et interrogeait l’assistance : « Portons-nous assez dans notre coeur ce trésor, pour que ceux qui sont autour de nous se tournent vers le Christ, vers Dieu et qu’ils entrent dans cette communion, cette grande famille, l’Eglise ? ».

Jacqueline HUBER

FACEBOOK, BIENVENUE CHEZ NOUS !

On peut l’appeler comme on veut, mais cette application est entrée dans la vie courante de millions d’internautes, et surtout parmi les plus jeunes. La paroisse se doit de savoir aussi s’adresser à eux par leur langage et leurs habitudes de communication. C’est pourquoi le père Guillaume a confié à deux jeunes de l’équipe COM COM l’ouverture d’une page Facebook de la Paroisse : Elodie, récemment baptisée, et Marine. La page sera actualisée souvent avec beaucoup de photos, de textes et de dates. Et les commentaires des paroissiens seront les bienvenus.
Après une période de rodage, la page Facebook est maintenant active. Vous la trouverez à l’adresse suivante :

https://www.facebook.com/paroissecatholiqueplessisbouchard/

Facebook_page_Paroisse.pdf

LE JUBILE SE DEVOILE ENFIN !

En décembre 2017, l’église Saint-François aura 50 ans. En décembre 2016, la pose de la première pierre a été commémorée et le Conseil Pastoral a décidé de marquer, durant une année et demie, ce grand anniversaire pour notre Communauté. La commission Jubilé confiée par le père Guillaume à Marie-Hélène et Michel Rocher peut enfin vous présenter les grands temps forts de l’année 2017.

UN LOGO

Tout d’abord, vous le constatez, un logo, spécial Jubilé, va orner le frontispice du Lien pendant toute la durée du Jubilé. Il été conçu par une jeune graphiste et ancienne du KT, Valentine Schilte. Il servira aussi de signature pour tous les supports du Jubilé.
logo_final

TROIS DIMENSIONS

Trois dimensions sont à exploiter pendant le Jubilé :
 le corps : donc le concret, ce qui va se voir, ce qui va nous toucher à travers nos sens et nos émotions : l'embellissement de l'église,
 l'âme : donc ce qui va nous donner à penser, à parler, ce qui va éveiller notre imagination et raviver notre mémoire, ce qui va nous donner du désir et nous inclinera à « aimer » : la mémoire des 50 ans et les perspectives, dans la continuité des bâtisseurs,
 l'esprit : ce qui rejoindra le plus intime de notre être, de la Communauté, la Présence divine, le souffle de Dieu qui donne vie et nous relie à Lui et entre nous, ce qui va nous faire grandir dans la foi, l'espérance et la charité : la spiritualité de Saint François, notre "guide".
Église Saint-François-de-Sales

LES GRANDS TEMPS FORTS

 LE DIMANCHE 24 SEPTEMBRE : dimanche de rentrée paroissiale, avec une après-midi de rencontre sur la « sainteté au quotidien » selon Saint François de Sales. Les familles et enfants seront particulièrement invités, car des ateliers pour les petits et les adultes seront proposés. Et une experte sera avec nous : Véronique Janssen, laïque et Fille de Saint François de Sales.
 DU 21 AU 25 OCTOBRE : pèlerinage paroissial sur les traces de Saint François (Annecy et ses environs). Les familles seront invitées aussi à y participer, car les dates sont comprises dans la période des vacances scolaires de Toussaint.
 NOVEMBRE-DECEMBRE : exposition sur les 50 ans de l’église, dans l’église Saint-François : les documents présentés lors de l’expo des 40 ans seront complétés par ceux de la dernière décennie.
 DIMANCHE 10 DECEMBRE : messe solennelle des 50 ans de la bénédiction de l’église qui peut être présidée par notre évêque ou notre vicaire général.

UNE SOUSCRIPTION POUR EMBELLIR L'EGLISE

A la suite des bâtisseurs des années 60, qui ont tant voulu l’église Saint-François et l’ont financée par leur propre volonté, notre génération se doit de devenir celle des embellisseurs. A cette fin, une boîte à idées sera bientôt mise à votre disposition pour recueillir vos souhaits de rajeunissement et mise en valeur de l’église qui pourraient se concrétiser en travaux, achats et souscriptions auprès des paroissiens.

Tout au long du Jubilé, la Commission aura besoin de bonnes volontés parmi les jeunes et les moins jeunes. Des appels seront lancés dans le Lien et lors des messes pour des services et contributions précis et limités dans le temps. Dès maintenant, jubilons tous ensemble !

Donnons à l’église les moyens d’annoncer le Christ !

Cette interpellation qui figure sur les affiches et tracts de la campagne 2017 du « Denier de l’Eglise » est une invitation adressée à chacun de nous à contribuer à la vie matérielle des prêtres et des quelques laïcs salariés de notre Diocèse. Les tracts et enveloppes qui vous sont distribués aujourd’hui vous donnent toutes informations utiles et intéressantes sur cette très importante collecte annuelle.
Un grand merci à celles et ceux qui sont déjà « contributeurs au Denier » ainsi qu’à celles et ceux qui, à l’occasion de cette campagne 2017, le deviendront et permettront ainsi d’enrayer la diminution continue et très critique du nombre de contributeurs dont beaucoup sont très âgés.

DENIER_2017_AFFICHE_DIOCESE.jpg

Foi et Lumière : un supplément d'âme pour notre communauté

Bienvenue à nos amis de "Foi et Lumière" qui, à leur tour, font leur rentrée parmi nous, poursuivant ce long compagnonnage évoqué lors du rassemblement de notre doyenné le 8 décembre dernier. Le voici, in extenso :

En cette année du Jubilé diocésain, et plus encore que les autres années, nous avons multiplié les occasions de partage de nos activités avec nos amis handicapés de Foi et Lumière et leurs accompagnateurs. Et c'est une bénédiction pour la paroisse.
Une fois par mois, le groupe est invité à participer à nos célébrations. Ils délivrent une intention de prière, rédigée par eux. Cette année, leur venue a souvent coïncidé avec les messes des familles, où les enfants du catéchisme et leurs parents sont invités à titre personnel. Les aidants de Foi et Lumière pouvaient alors plus encore participer aux lectures et aux processions.
Un autre temps fort a été la galette paroissiale en janvier. En plus des échanges de voeux et des partages de galettes, nos amis de Foi et Lumière ont accepté de chanter et de réciter, en entraînant l'assistance avec eux. Ces exemples démontrent les bienfaits de la présence de Foi et Lumière dans notre communauté. Ce qui nous touche en particulier :
 c'est leur joie d'être avec nous et avec Dieu dans son église,
 c'est leur ferveur priante qui rend modeste les petits soucis des biens portants,
 c'est leur générosité qui se manifeste par leur plaisir d'échanger avec les paroissiens.

Foi et Lumière, en un mot, c'est un supplément d'âme pour notre communauté et nous rendons grâce à Dieu pour cela. Ajoutons qu'à la suite de ce complément, Nicole, depuis son fauteuil, a rendu grâce aussi pour l'accueil et la dignité donnés par notre communauté à la famille de Foi et Lumière.

DESSINE MOI MA PAROISSE !

C'est un exercice délicat auquel notre nouveau curé nous a conviés avec les représentants des 140 bénévoles engagés dans les Mouvements et Services. Il en ressort le portrait de l'âme de la paroisse et la liste des défis à relever.

Et d'abord, le périmètre de la paroisse : soit la commune du Plessis-Bouchard, mais aussi le quartier de Franconville entre chaussée Jules César et gare. La ville est paisible, le centre-ville est dynamique et la population hésite entre vieillissement et arrivée sensible de jeunes foyers. Le Plessis n'est pas une cité dortoir habituelle, même si Paris est à 20 km, car l'habitat est plutôt dispersé et le tissu associatif très développé. Les classes d'âge et les origines se diversifient progressivement, avec l'émergence de nouveaux quartiers et la création de logements sociaux.

Le_Plessis_vu_du_ciel.jpg
Dans la paroisse, c'est ce que les plus anciens constatent : la communauté se diversifie et dans une moindre mesure, rajeunit aussi. De génération en génération, la paroisse se veut accueillante et ouverte sur la cité et les autres cultures.
La réouverture de l'église Saint-Nicolas en 2011 par la commune, a permis d'animer un second lieu de prière et de célébration au coeur même du village, à la satisfaction des riverains et des fidèles attachés au patrimoine vivant. C'est pour cette raison que l'Association "Les Amis de l'Eglise Saint- Nicolas" est née, indépendante de l'église et de la mairie, afin de financer l'acquisition et la rénovation des mobiliers et objets de culte, et de rendre ainsi le lieu accueillant et esthétique.
L'ouverture sur les autres cultures et groupes spirituels, c'est par exemple, la musique, les chants et les spectacles offerts par nos amis togolais. C'est aussi la présence régulière à nos célébrations de nos amis handicapés de Foi et Lumière, dont l'optimisme et la foi sont revigorants pour toute la communauté.
L'esprit village qui y perdure est apprécié, et au-delà des kermesses et temps forts festifs toujours populaires, c'est la solidarité qui est belle quand elle est vécue par les paroissiens affectés par le deuil ou la maladie.

Mais la paroisse doit relever bien des défis pour consolider son dynamisme et sa pérennité. Continuer d'être accueillante, c'est bien, mais devenir plus appelante, c'est mieux ! Avec la croissance de la commune, les besoins de la vie pastorale augmentent et se diversifient. Mais des animateurs de Mouvements et Services en mission depuis des années et souvent âgés ont besoin de souffler et de passer le relais. Tout au long de l'année, la paroisse se doit d'appeler les nouvelles bonnes volontés, et l'éventail des talents nécessaires est immense : de la gestion des salles paroissiales à la catéchèse, en passant par le Conseil Economique et la communication. Nous sommes tous appelés à mettre un peu de nos talents au service de la communauté.

Autre défi : l'intégration des jeunes. Jeunes, depuis l'enfance jusqu'aux jeunes familles. De la liturgie aux espaces d'accueil, il faut savoir ce dont ils ont besoin et pouvoir y répondre. Des initiatives sont à encourager et promouvoir, tels que le baby-sitting paroissial, les rencontres entre jeunes couples, la parution du "Famil'Lien" à l'occasion des messes des familles. Les parents des enfants du Catéchisme et de l'Aumônerie sont aussi à associer au renouveau de la vie pastorale. Pour terminer, un défi prochain permettra de marquer le lien entre la paroisse d'hier et de demain. Il s'agit du lancement de notre année du Jubilé. Après celui du Diocèse, nous fêterons plus modestement celui de l'église Saint-François, 50 ans après sa construction. Ce sera un temps d'action de grâce mais aussi de fondation pour les futures générations, à l'exemple de celle qui en 1966 a pris en charge elle-même le projet d'une nouvelle église, puis plus tard, d'une salle paroissiale. Au tour des paroissiens d'aujourd'hui d'édifier le futur !

Michel Rocher, rapporteur

À vous qui arrivez dans notre paroisse

Soyez bienvenus et sachez que nous serons très heureux de faire connaissance !

Vous trouverez, dans l’entrée de l’église, sur le panneau de gauche, une présentation de notre paroisse et, sur la table, à droite, un « DEPLIANT » contenant toutes les informations utiles concernant notre communauté chrétienne.
A côté de ce dépliant : « LE LIEN », notre feuille paroissiale hebdomadaire (hors juillet et août) destinée à tous et « à emporter » ! Egalement disponible dans l’entrée de l’église : notre journal inter paroissial trimestriel distribué dans toutes les boîtes à lettres : « ENTRE VAL ET CLOCHERS ».
A noter aussi, pour les internautes : http://paroisse-plessis-bouchard.fr/